• slidebg1
  • slidebg1
L'union fait la force

Un soutien aux praticiens de l'astrologie et des arts divinatoires

Charte morale

Défense des consommateurs de la voyance

Pour les professionnels

Rejoignez l'association des professionnels de la voyance Inadpro

Les professionnels de la voyance et des arts divinatoires

Nouvelles récentes

Une voyante déboutée et condamnée

Dans la première quinzaine du mois de février 2016 et les semaines suivantes , de nombreux témoignages de clients mécontents relatant les pratiques plus que douteuses de Mme Danaé Roux , qui se dit spécialisée dans la sorcellerie et les travaux occultes , avaient été publiés sur le site internet INADPRO . Saisi d’une requête en urgence par Madame Danaé qui se dit : « sorcière de France, dont elle est aussi la seule à pratiquer la magie Blanche et Rouge , et à ce titre au BÉNIN pour des cérémonies sacrificielles où les coqs ne sont pas à la fête. » Le Juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Marseille vient de rendre sa décision en date du 30 juin 2016, donnant raison à l'INAD : « Attendu, sur l'appréciation du trouble allégué, que la lecture des messages incriminés fait apparaître que des personnes ayant eu recours au service de la requérante n'ont pas été satisfaites, ce qu'elles exprimes chacune à sa façon dans le cadre de la liberté d'expression que le juge des référés, gardien des libertés individuelles , ne saurait entraver. Qu'en l'espèce les messages dans le cadre de cette liberté ne sauraient être empêchés, ne comportant pas d'outrance au point de caractériser un trouble manifestement illicite , le lecteur avisé et raisonnable de tels messages pouvant faire la part des choses...condamnons Madame Danaé ROUX à payer à l'association défenderesse (INAD) une indemnité de 800 € au titre de l'article 700 du CPC-Laissons les dépens à la charge de Mme Danae ROUX. » Dans cette affaire, l'association INAD était assistée par Maître Julien AYOUN , avocat au Barreau de Marseille. ...

  • 2016-07-04

DE QUI SE MOCQ-T-ON?

Suite à la publication d’un article de Astroemail (http://www.astroemail.com/ ),l’Inad a reçu hier des terrifiantes menaces de la part d’une obscure employée d’un sombre petit magazine édité par une association pompeusement nommée Times square press. Attention, il s’agit d’un organisme public reconnu par le "gouvernement de New York". En gros, c’est comme si l’association des buveurs de lait caillé de Trifouillis-les-Oies se prétendait organisme public juste parce qu’elle est déclarée en préfecture. Bon, quand je vous parle de terrifiantes menaces, c’est plutôt un truc du genre tare ta gueule à la récré. Pas contents les Ricains. Vont pas tarder à trouver une arme chimique dans les bureaux de l’Inad pour y balancer un des rares missiles qu’ils n’ont pas envoyé en Irak. Et vu que l’Inad publie un article qui soutient un "grand vilain" et un "menteur",qui, au passage, est un des rares à bosser sous son vrai nom, ladite société nous menace d’un article dans son prochain numéro. Ouah, c’est la tempête dans ma culotte (Petit bateau bien sûr) tellement j’ai peur! Pardon, tellement j’ai ri. Leurs millions de lecteurs à travers le monde, c’est à dire les mouches qui font leur toilette sur leur magazine et les irréductibles défenseurs du complot extra-terrestre, vont connaître la vérité sur l’Inad. Bon, il faut quand même reconnaître le sérieux de leur enquête auprès des voyants et autres médiums français. Comme ils le précisent, "des écrivains et des journalistes de TSP, à New York City  ont contacté près de 2 000 professionnels et praticiens français de la voyance, de la médiumnité, de l’astrologie, et des arts divinatoires, et leur ont demandé de remplir un questionnaire détaillé sur leurs services, leurs spécialités, leurs tarifs, leur emplacement,". Rien que ça! C’est vrai que quand on lit les questions, on se rend vite compte du sérieux de l’affaire: "aimez-vous la vie sociale, les grandes réceptions, tout ce qui brille? Quel genre de livre lisez-vous? Suivez-vous la mode?" Vous l’avez compris, le genre de question qui permet de bien connaître les vrais talents de ces "artisans de lumière". Allez, j’avoue tout: j’ai rencontré mon mari sur la zone 51 et j’ai tout de suite été séduite par son teint gris et ses grands yeux noirs. J’ai mis du temps à lui apprendre à ne pas bouffer les chats mais je ne le regrette pas. Il m’a fait connaître Youcef Sissaoui, cyborg de troisième génération. Bon les gars de la psycho machin associated federation of nimporte nawac, sans dec, arrêtez de nous menacer de nous coller des chewing-gum dans les cheveux. Parce que mes amis les Schtroumpfs vont virer bleus de colère. Allez, la bise à Donald (le canard rigolo, pas le grosso macho moumouto) Buffy Brinogène ...

  • 2016-06-17
Inscription à la Newsletter