• slidebg1
  • slidebg1
L'union fait la force

Un soutien aux praticiens de l'astrologie et des arts divinatoires

Charte morale

Défense des consommateurs de la voyance

Pour les professionnels

Rejoignez l'association des professionnels de la voyance Inadpro

Les professionnels de la voyance et des arts divinatoires

Nouvelles récentes

Vol au- dessus d'un Nid de Gourous

'' Les voyants de l'apocalypse'' Ils officient essentiellement sur les réseaux et répandent, sans aucune qualité ni légitimité, des prédictions alarmistes et des visions catastrophiques. Ils ont envahi la toile et délivrent leurs délires fantasmatiques sur le ton péremptoire du chaman. A mesure que la crise s’étend, les faux prophètes pullulent, comme l’implacable fatalité selon laquelle un malheur n’arrive jamais seul. Prétendument investis d'une mission, exhibant leurs cartes ou boules de cristal virtuelles auxquelles ils prêtent des facultés qu’elles ne possèdent pas, ils usent de la situation anxiogène pour s’infiltrer dans les esprits fragilisés. Leur fonds de commerce, c’est la peur. Rappelons que la voyance ne peut et ne doit remplacer sous aucun prétexte les conseils éclairés de la science, et que la grande majorité des voyants et (faux) prophètes autoproclamés ne sont rien d'autre que des affairistes, charlatans notoires. La vaccination est devenue la préoccupation majeure des français dont un grand nombre sont aussi clients de voyants souvent malhonnêtes. Selon les statistiques, ce sont à ce jour 4,18 milliards de doses de vaccins qui ont été administrées. Peut-on imaginer un seul instant que ces centaines de millions de vaccinés n'ont aucun libre-arbitre et ont accepté aveuglément de se sacrifier ? Peut-on imaginer que le monde aurait perdu la raison à ce point? Qui pourrait concevoir que les 4 millions de français qui se sont fait vacciner à la suite de l'allocution du Président de la République l'ont fait dans le seul but d'obtenir le « passe sanitaire »? Si les manifestants mécontents sont descendus dans la rue, ce n'est pas à cause d’un vaccin mais au nom d’une liberté qu’ils estiment bafouée. C’est au sein de la confusion généralisée et des conflits que se sont infiltrés les « experts » de l’escroquerie organisée, sous le couvert de la voyance, profitant de la fragilité d’une société ébranlée à la recherche de sens et de repères. Ceci doit interpeller la profession, laquelle doit constamment revaloriser son image et séparer le grain de l’ivraie en dénonçant celles et ceux qui exploitent la naïveté, la crédulité et les faiblesses d’autrui. L’être humain a en lui le besoin incompressible de donner un sens aux événements. Animal irrationnel, il aura toujours tendance à recourir à l’ésotérisme ou à toute sorte de croyance pour apaiser ses tensions face aux caprices du destin. N’oublions pas que certains, dans les années 80, avaient avancé les prophéties de Nostradamus pour justifier l’émergence du sida. L’évolution technologique de la science n’y change rien, tel est puissant ce désir presque maladif de se leurrer à penser que tout est écrit. Les prétendus médiums, devins et voyants connaissent parfaitement le principe du retour du refoulé et s’insèrent dans une brèche régulièrement ouverte et n’hésitent pas à se sutituer aux scientifiques pour proclamer leurs théories alarmistes sur la pandémie. De ce fait, se mêlant parfois à certains nternautes adeptes de l’ultracrépidarianisme, autre maladie de notre époque, ils contribuent à renforcer l’anxiété auprès des moins renseignés ou des plus naïfs en proférant leurs théories apocalyptiques. Leur objectif ? Renforcer la fragilité, créer des névroses, des psychoses, afin d’encourager la consultation. Rien ne les arrête, et l’on suspecte que certains croient réellement à ce qu’ils disent. Par conséquent, que dire de la santé mentale d’un individu affirmant que les enfants vaccinés sont appelés à mourir dans les 3 ans, ou recommandant de ne pas envoyer les plus jeune à l’école à la rentrée prochaine, ou encore de se cloîtrer pour se préparer à la prochaine apocalypse ? Ces faux voyants et faux prophètes à l'esprit torturé seraient bien inspirés de faire profil bas, car s’il est une prophétie qui se réalise souvent, c’est bien que l’appât du gain, lorsqu’il repose sur l’abus et l'exploitation de ses semblables finit un jour par se retourner contre son ou ses auteurs. * Point de vue de l'INAD en réaction aux abus des faux voyants et faux prophètes du web. ...

  • 2021-08-12
Inscription à la Newsletter