Presse Magazine

Travaux occultes et contrat

A Propos  des conditions de validité du contrat relatif aux Travaux occultes Consommateurs ne vous laissez plus berner, ne jetez plus votre argent par ''la fenêtre'' , vous êtes de plus en plus nombreux à vous faire arnaquer par certains marabouts et autres spécialistes en travaux occultes imaginaires. A notre connaissance, il n'existe pas de légitimité à l'établissement d'un contrat de sorcellerie et/ou de travaux occultes imaginaires. C'est pour cette raison que nous avons fait examiner pour vous la validité de certains contrats établis par des petits malins ''spécialistes en travaux occultes'' pour se donner force et crédit. En effet , quatre conditions, stipulées dans l’article 1108 du Code civil sont nécessaires à la validité d’une convention: le consentement, la capacité, l’objet et la cause. Si l’une de ces conditions fait défaut, la nullité de cette convention est encourue. Effectivement, conformément à l'article 1126 du code civil, l’objet du contrat doit être déterminé ou déterminable : si c’est une chose fongible, en espèce, en prix, en qualité, bien entendu pour qu'un contrat soit valablement formé, il faut que l'objet existe, soit possible, déterminé et licite.  Or, en examinant certaine convention il est explicite que l'objet de la prestation n'est pas licite ni même déterminable. Attendu le défaut de cette condition essentielle toute convention de ce type devient caduque.

Justice, 13 janvier 2017 : Tribunal de Grande Instance de Paris

Diffamation, chantage, incitation à la haine, discrimination Rita Pavone, Liza Coleman, Marla Cohen , Judith Goldsmith et leurs complices français devront répondre de leurs actes devant la Justice Française. Une plainte avec constitution de Partie civile a été déposée à l'encontre de Maximilien de Lafayette, Rita Pavone, Liza Coleman, Marla Cohen , Judith Goldsmith. De plus ils sont convoquées, dans le cadre d'une assignation en référé le 13 janvier 2017 , devant le Président du Tribunal de Grande Instance de Paris, afin de rendre des comptes pour entre autres réjouissances: diffamation, discrimination, insultes, injures publiques, incitation à la haine raciale , tromperies des consommateurs, harcèlement, menaces et chantage sous conditions, certains hébergeurs de commentaires diffamatoires sont également convoqués afin de communiquer les noms des courageux anonymes qui se cachent derrière un anonymat ''de confort '' pour déverser leur fiel. Nous rappelons aux consommateurs que le Guide des meilleurs voyants de France de Maximilien de Lafayette (célèbre patronyme français utilisé frauduleusement par des ''voyantes-médiums-journalistes-enquêtrices'')est une incroyable tromperie du consommateur, une supercherie grotesque à laquelle quelques voyants et médiums en mal de reconnaissance médiatique ont apporté un soutien aussi aveugle que ridicule : http://inad.info/blog/presse-ecrite/603 . Depuis 1987, les Consommateurs savent parfaitement à qui faire appel en cas de problème avec un voyant ou tout praticien des arts divinatoires. Depuis 1987 les consommateurs savent qui les informe, qui défend au mieux leurs intérêts pour leur permettre d'évoluer en toute quiétude dans le monde de la voyance. Quant aux praticiens honnêtes, ils connaissent la probité de l'INAD et ce ne sont pas les avis mensongers et revanchards d’un quarteron de voyants myopes et en manque de clientèle qui affaibliront les actions de l'INAD. Nous n'avons pas pour habitude de dénigrer gratuitement ou d'insulter qui que ce soit. Nous avons toujours été respectueux des uns et des autres, nous avons toujours dénoncé preuves à l’appui, et en dernier ressort les pratiques mensongères, frauduleuses ou trompeuses de certains praticiens. Ceci dans l'intérêt de la profession, mais aussi pour préserver les intérêts légitimes des consommateurs. Mais ces derniers temps, certains aux USA et en France ont cru pouvoir déverser à loisirs des insultes, des mensonges à répétition, des appels à la haine sur l'INAD et son président, ainsi que sur une psychologue diplômée d’Etat, dont le seul ''tort'' est d'avoir apporté un éclairage clinique sur le monde de la voyance: http://inad.info/blog/presse-ecrite/610 . Les mêmes ont cru pouvoir déstabiliser David Mocq pour la seule raison qu’il a refusé de paraître dans une publication mensongère. Ces gens-là, comme leurs soutiens actifs, ne méritent aucune faveur, aucune compréhension, aucune excuse de la part des consommateurs. Ceux-ci se sont rendu-compte de la crasse qui recouvre ces publications et de l’orgueilleuse bêtise des voyantes et voyants qui se sont engouffré corps et âmes dans cette entreprise trompeuse. Certains (es) adhérent(es) de l’Inad ont été radié(es) pour leur comportement irresponsables vis à vis des clients. Cependant l’INAD s'est toujours gardé de les montrer du doigt, de publier les témoignages et réclamations adressés par leurs clients. L’Inad a régulièrement servi de tampon entre des clients mécontents et ces professionnels. Pourtant, il y en a parmi eux (elles) qui ont cru bon pour leur image de discréditer l'INAD, en remerciement des services rendus. Grave erreur. En acceptant de paraître en couverture d’un guide trompeur ou d’une revue de même acabit, ces personnes pouvaient passer pour des voyant(e)s aveuglé(e)s par l’orgueil et le besoin de publicité. En soutenant activement cette campagne de harcèlement de quelques minables américaines qui pensaient réussir en France ce qu’elles avaient lamentablement raté aux USA, ces personnes ont dépassé le stade de la bêtise pour rejoindre leurs "amies" américaines dans les activités réprimées par la Loi Française. A l’inverse de ces drôles de dames américaines et de leurs quelques soutiens français, des professionnels responsables (voyants,médiums,astrologues...), ont fait entendre leur voix et apporté leur soutien à l'INAD, David Mocq et à Youcef Sissaoui Parmi ceux-ci,citons , entre autres: Philippe de Verduron , Gilbert Prudhon (AVS),Marie France Terme, Reynald Cocagne, Catherine Cavaya, Yanis Azzaro, Denys Raffarin, Soraya Dulorme, Laurent Kassabian, Claude Alexis, Gina Chalupniak, Philippe Letourneur, Cathy-juliette Labry, Sabrina de St Ange, Beatrice d'Avignon, Boris de la Baudelière,, Orae, Marlène, Nina Lange, Mareva, Armèle, Olivier Ragot, Gabriel Fonteneau,Gina, Giovani,Béatrice Friche, Annick Cherbuis, Françoise Colin, Kevin Lagrange, Danila, Deborah LOSSY... Avocats Chargés de cette affaire: Hélène LAUTHE & Stanislas PANON Avocats au Barreau de Paris 63 avenue Franklin Roosevelt - 75008 PARIS Tél. : 01 42 56 14 00

Classement des "meilleurs voyants de France" : la grande illusion

En parcourant le site de l'INAD, un article intitulé : David Mocq , Parole de voyant, m'a interpellée. Comme je partage le point de vue de ce professionnel , je réagis en faisant part de mon étonnement .Je suis d'autant plus surprise de constater que personne dans le monde de la voyance (que je ne connais pas), n'ait soutenu l'un des siens, victime d'une malveillance , d'une ''vengeance'' orchestrée par un soi-disant magazine ''connu '' par les seuls praticiens qui y figurent ,certains à leur insu, selon l'INAD. En effet, Les deux articles que j'ai lus , parus sur le site de cet organisme, consacrés à ce sujet ,dénoncent clairement, me semble-t-il, une supercherie, c'est-à-dire des gens qui s'attribuent des pouvoirs, des qualités qu'ils n'ont pas, trompent les autres et donc nuisent , forcément, à celles et ceux qui ne partagent pas leur avis. C'est pourquoi, la cohérence avec soi-même et avec les autres est un gage de sûreté, de crédibilité, de professionnalisme tant pour les professionnels que pour les clients. En matière de diffamation, comme du reste, la loi est la Loi, elle est sans équivoque et la même pour tous. Certains ont tendance à l'oublier ou à l'ignorer. Mais je le répète, ces gens qui se veulent être au dessus de la loi font partie à mon sens du registre de la psychopathologie. En se croyant tout permis pour porter atteinte à Monsieur MOCQ, dont le seul tort a été de refuser de cautionner un classement trompeur'', des ''meilleurs voyants de France ''. Je suis absolument contre cette'' horrible'' tendance qui consiste à laisser faire, à se taire, à ne pas bouger devant une telle calomnie, une telle lâcheté... Il y a de quoi se poser des questions. Il en est effectivement de la responsabilité morale et professionnelle de tout praticien des arts divinatoires, de tout citoyen épris de justice. Dans ce monde ''égoïste'', il serait bon que la solidarité soit de mise... Je m’exprime ici en tant que psychologue mais aussi en tant que personne et me situe donc du côté du sujet humain et de la personne. Les victimes de jalousies, d’ignominies - dans mon « milieu d'appartenance"- ne manquent pas et souvent ne trouvent aucun soutien sérieux, fiable et droit, à part la culpabilité du regard fuyant, de la tête baissée ou du semblant d'ignorance. Je ne peux que rappeler à ce devoir qui incombe à chacun d'entre nous de ne plus laisser « cela » se faire et de réagir à temps, de ne plus cautionner ce type de comportement, d'agissements. En parcourant le site de l'INAD , j'ai découvert que cet organisme participe activement à la lutte contre le charlatanisme et l'escroquerie et défend les clients et les professionnels des arts divinatoires contre ces dérives et que le monde de la voyance est ''infecté du virus'' de l'escroquerie, de la tromperie organisée et laisse peu de place aux praticiens honnêtes. Il me semble que c'est à ces derniers de se réunir, de se tendre la main pour lutter activement contre les dérives de la majorité de leurs'' consœurs et confrères''. L'avenir de cette profession dépend essentiellement de la solidarité confraternelle, de l'union des vrais professionnels,travaillant avec honnêteté , éthique et moralité, débarrassé des brebis galeuses et de leurs pratiques charlatanesques. Merryl PAILLARD Psychologue consultante (diplômée d'état en psychologie clinique et psychosociologie du travail)

Une voyante déboutée et condamnée

Dans la première quinzaine du mois de février 2016 et les semaines suivantes , de nombreux témoignages de clients mécontents relatant les pratiques plus que douteuses de Mme Danaé Roux , qui se dit spécialisée dans la sorcellerie et les travaux occultes , avaient été publiés sur le site internet INADPRO . Saisi d’une requête en urgence par Madame Danaé qui se dit : « sorcière de France, dont elle est aussi la seule à pratiquer la magie Blanche et Rouge , et à ce titre au BÉNIN pour des cérémonies sacrificielles où les coqs ne sont pas à la fête. » Le Juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Marseille vient de rendre sa décision en date du 30 juin 2016, donnant raison à l'INAD : « Attendu, sur l'appréciation du trouble allégué, que la lecture des messages incriminés fait apparaître que des personnes ayant eu recours au service de la requérante n'ont pas été satisfaites, ce qu'elles exprimes chacune à sa façon dans le cadre de la liberté d'expression que le juge des référés, gardien des libertés individuelles , ne saurait entraver. Qu'en l'espèce les messages dans le cadre de cette liberté ne sauraient être empêchés, ne comportant pas d'outrance au point de caractériser un trouble manifestement illicite , le lecteur avisé et raisonnable de tels messages pouvant faire la part des choses...condamnons Madame Danaé ROUX à payer à l'association défenderesse (INAD) une indemnité de 800 € au titre de l'article 700 du CPC-Laissons les dépens à la charge de Mme Danae ROUX. » Dans cette affaire, l'association INAD était assistée par Maître Julien AYOUN , avocat au Barreau de Marseille.

DE QUI SE MOCQ-T-ON?

Suite à la publication d’un article de Astroemail (http://www.astroemail.com/ ),l’Inad a reçu hier des terrifiantes menaces de la part d’une obscure employée d’un sombre petit magazine édité par une association pompeusement nommée Times square press. Attention, il s’agit d’un organisme public reconnu par le "gouvernement de New York". En gros, c’est comme si l’association des buveurs de lait caillé de Trifouillis-les-Oies se prétendait organisme public juste parce qu’elle est déclarée en préfecture. Bon, quand je vous parle de terrifiantes menaces, c’est plutôt un truc du genre tare ta gueule à la récré. Pas contents les Ricains. Vont pas tarder à trouver une arme chimique dans les bureaux de l’Inad pour y balancer un des rares missiles qu’ils n’ont pas envoyé en Irak. Et vu que l’Inad publie un article qui soutient un "grand vilain" et un "menteur",qui, au passage, est un des rares à bosser sous son vrai nom, ladite société nous menace d’un article dans son prochain numéro. Ouah, c’est la tempête dans ma culotte (Petit bateau bien sûr) tellement j’ai peur! Pardon, tellement j’ai ri. Leurs millions de lecteurs à travers le monde, c’est à dire les mouches qui font leur toilette sur leur magazine et les irréductibles défenseurs du complot extra-terrestre, vont connaître la vérité sur l’Inad. Bon, il faut quand même reconnaître le sérieux de leur enquête auprès des voyants et autres médiums français. Comme ils le précisent, "des écrivains et des journalistes de TSP, à New York City  ont contacté près de 2 000 professionnels et praticiens français de la voyance, de la médiumnité, de l’astrologie, et des arts divinatoires, et leur ont demandé de remplir un questionnaire détaillé sur leurs services, leurs spécialités, leurs tarifs, leur emplacement,". Rien que ça! C’est vrai que quand on lit les questions, on se rend vite compte du sérieux de l’affaire: "aimez-vous la vie sociale, les grandes réceptions, tout ce qui brille? Quel genre de livre lisez-vous? Suivez-vous la mode?" Vous l’avez compris, le genre de question qui permet de bien connaître les vrais talents de ces "artisans de lumière". Allez, j’avoue tout: j’ai rencontré mon mari sur la zone 51 et j’ai tout de suite été séduite par son teint gris et ses grands yeux noirs. J’ai mis du temps à lui apprendre à ne pas bouffer les chats mais je ne le regrette pas. Il m’a fait connaître Youcef Sissaoui, cyborg de troisième génération. Bon les gars de la psycho machin associated federation of nimporte nawac, sans dec, arrêtez de nous menacer de nous coller des chewing-gum dans les cheveux. Parce que mes amis les Schtroumpfs vont virer bleus de colère. Allez, la bise à Donald (le canard rigolo, pas le grosso macho moumouto) Buffy Brinogène

Les meilleurs voyants de France: l'escroquerie

Les meilleurs voyants de France,un annuaire dela voyance et de la parapsychologie, édité à New-York.Une vaste escroquerie ! Grâce a David Mocq, l’INAD met a jour une vaste escroquerie aux droits d’auteur au préjudice de ses adhérents et des voyants abusés. Un annuaire de la voyance, et une prétendue revue de la voyance et de la parapsychologie, édités à New York, fraudent, depuis janvier 2016, pour des millions d’euros, à raison des ventes sur lulu.com, google books, alapage, amazon et barnes and noble les droits d’auteurs des voyants français en les exposant aux poursuites judiciaires pénales pour prestations trompeuses. Notamment au titre de la qualification officielle, et des certifications, en contrevenant par ses propos aux lois sur l’accréditation et la certification professionnelle en France. Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant: http://astroemail.com/astroconsommation/signalement-annuaire-voyance.html

Informations judiciaires

Du bon usage du droit de critique, Arrêt de la Cour de Cassation, observations et commentaires de Claude Thebault ,éditeur d'astroemail, pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant :  http://astroemail.com/tematic/jai-rencontre-une-legende-vivante.pdf

INADPRO change de'' peau ''

A tous nos amis, consommateurs -consommatrices ou simples curieux intellectuels , passionnés par la voyance et les mystères des arts divinatoires , nous vous informons que le site INADPRO va bientôt changer de peau, vous découvrirez des informations et conseils pratiques, un Annuaire National des Praticiens des Arts Divinatoires , véritable'' annuaire confiance '' de professionnels responsables , rigoureux, attentifs et à votre écoute. Ces praticiens - clairement identifiés et que l'on peut consulter- se sont engagés sur l'honneur à respecter les règles édictées dans la charte morale de la profession http://inad.info/documents/charte-de-deontologie , initiée par l'INAD et recommandée par le Secrétariat d'État Chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprise, du Tourisme, des Services de la Consommation. A titre d'information : des centaines de voyants, sites, plateformes utilisent abusivement tout ou partie des règles édictées dans la Charte Morale de l'INAD, sans citer leurs sources, ce qui constitue une contrefaçon, légalement répréhensible. Ladite Charte Morale peut - être utilisée par tout professionnel, toute plateforme, à condition et à condition seulement d'en respecter les règles édictées et de les respecter, sous peine de voir leur responsabilité engagée. Nous y veillerons. La Direction A tous nos amis, consommateurs -consommatrices ou simples curieux intellectuels , passionnés par la voyance et les mystères des arts divinatoires , nous vous informons que le site INADPRO va bientôt changer de peau, vous découvrirez des informations et conseils pratiques, un Annuaire National des Praticiens des Arts Divinatoires , véritable'' annuaire confiance '' de professionnels responsables , rigoureux, attentifs et à votre écoute. Ces praticiens - clairement identifiés et que l'on peut consulter- se sont engagés sur l'honneur à respecter les règles édictées dans la charte morale de la profession http://inad.info/documents/charte-de-deontologie , initiée par l'INAD et recommandée par le Secrétariat d'État Chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprise, du Tourisme, des Services de la Consommation. A titre d'information : des centaines de voyants, sites, plateformes utilisent abusivement tout ou partie des règles édictées dans la Charte Morale de l'INAD, sans citer leurs sources, ce qui constitue une contrefaçon, légalement répréhensible. Ladite Charte Morale peut - être utilisée par tout professionnel, toute plateforme, à condition et à condition seulement d'en respecter les règles édictées et de les respecter, sous peine de voir leur responsabilité engagée. Nous y veillerons. La Direction  

Les Travaux Occultes : Le Jackpot

Les escroqueries aux travaux occultent reviennent à la vitesse d'un cheval au galop, des petits malins se sont même spécialisés dans le retour d'affection imaginaires, employant de basses ruses pour arriver à leur fin. Il nous a donc semblé utile de vous inviter à découvrir ou à redécouvrir l'article de l'excellent Bertrand Cailac , publié il y a quelques année mais encore et plus que jamais d'actualité. Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://inad.info/blog/presse-ecrite/261-travaux-occultes-le-jackpot

Les travaux occultes: le jackpot des arnaques

A tous les clients consommateurs sensibles aux publicités ( mensongères) de certains spécialistes en'' travaux occultes'' ( imaginaires) , qui ont trouvé ce créneau pour arrondir leurs fins de mois, nous vous conseillons de lire et de relire l'article qui suit, en cliquant sur le lien suivant:  http://inad.info/blog/presse-ecrite/261-travaux-occultes-le-jackpot

Avis et commentaire

Tous les commentaires ou avis n 'ayant aucun lien ou qui ne représentent aucun intérêt pour les consommateurs seront supprimés.

Les aigrefins de la'' Boule de Cristal''

Nous sommes régulièrement saisis par des praticiens, victimes de mauvais payeurs ( cabinets de voyance , plateformes, sites ...) , qui n'ont pas leur place dans le monde de la voyance. Ces aigrefins de ''la boule de Cristal '' profitent de la précarité de professionnels qualifiés pour les exploiter, car ils ne sont pas rémunérés à leur juste valeur, voire pas rémunérés du tout. En effet, pour échapper à leurs responsabilités, ils trouvent toujours un prétexte fallacieux, inventent des histoires farfelues , pour décourager le praticien , en lui promettant un règlement aux calanques grecques … Non seulement ces pratiques deviennent de plus en plus courantes mais c'est à croire que les responsables de ces agissements semblent s' être donnés le mot. Nous demandons à tous les professionnels qui sont dans ce cas et qui en ont marre d'être pris pour des gogos de nous contacter. La mission de l'INAD est aussi de défendre les intérêts légitimes des praticiens honnêtes et rigoureux.    

INTRUM JUSTICIA, devant la justice

La société de recouvrement INTRUM JUSTICIA devant la justice , à la suite de 95 plaintes et 20 constitutions de parties civiles. Des peines sévères ont été requises par le procureur de la république à l'encontre de son ancien PDG et d'un huissier... Pour lire la suite ,cliquez sur le lien suivant: http://www.lyonmag.com/…/lyon-la-societe-de-recouvrement-de…

Un voyant de Lisieux condamné pour escroquerie à la voyance

Lisieux Le voyant aux multiples noms condamné pour escroquerie Le prévenu, un habitant de Touques âgé de 58 ans, proposait à ses clients de résoudre leurs problèmes de couple grâce à des dons supposés de voyance. Il a été jugé à Lisieux. Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant: http://www.lepaysdauge.fr/…/le-voyant-aux-multiples-noms-c…/

Consultation et confidentialité

RAPPEL Une consultation de voyance est un acte strictement personnel, intime et doit se dérouler dans la confidentialité la plus totale. De nombreux professionnels aux compétences douteuses et incertaines , ont cette fâcheuse habitude , sur certaines plateformes, de faire un étalge public de leur (s) consultation (s ) à des clients passablement fragiles , naïfs et crédules , qui se trouvent ainsi mis à nus et exposés au regard et à lacuriosité d'autrui, ce qui est absolument inadmissible. Si vous êtes un professionnel responsable , il est de votre devoir de respecter l'anonymat de vos clients, de garder une distance raisonnable, banir la familiarité , telle que les ''ma chérie'', je pense à toi, je travaille pour toi, tiens - moi au courant... Clients -Consommateurs, une consultation avec un praticien des arts divinatoires est une affaire privée; il s'agit de votre intimité, de votre vie personnelle et elle ne regarde personne d'autre que vous. En conclusion: un voyant , médium , astrologue...doit conserver une distance avec son client pour mieux effectuer son travail prédictif, tel le psychanalyste avec son patient , s'il veut éviter l' échec de son travail prédictif ou de sa consultation . En effet le déballage public de consultations privées , à la portée chimérique ne peut que nuire au sérieux et à la crédibilité de professionnels honnêtes, qui eux, sont rares et particulièrement discrets. Il est bien évident que l'INAD recommande à tous les consommateurs de s'écarter de tous les voyants* ''myopes '' qui font un déballage public de leurs prédictions chimériques . En réalité ces derniers ne cherchent qu' à capter de nouveaux clients, pigeons potentiels.  

Praticiens, sites et plateformes que l'on peut éviter

Prochain article à Paraître dans la première quinzaine du mois de septembre 2015 : Les praticiens, sites et plateformes que l'on peut éviter.

Une arnaque bien huilée

Nous avons été alertés par de nombreuses personnes qui ont été harcelées plusieurs fois par jour par deux sites de voyance :Voyance-par-tchat et myastro, tél: 04810904.. , spécialisés dans le démarchage pour des propositions de consultations de voyance dite gratuite à ...1 € pour soit disant ''sécuriser la ligne téléphonique''(sic) , sous le prétexte fallacieux qu'un voyant ( imaginaire) a de ''grandes révélations '' (toutes aussi imaginaires) à leur faire. Seule condition exigée , remplir un formulaire * indiquant : leurs noms, prénoms, n° de carte bleue , véritable traquenard pour leur imposer une pseudo voyance et leur soutirer des centaines d'euros. Ces pratiques ne sont ni plus ni moins que des arnaques bien huilées, astucieuses , scandaleuses, malhonnêtes , qui discréditent l'ensemble de la profession. Nous rappelons que toute personne victime des agissements frauduleux d'un cabinet de voyance , d'une plateforme ou de tout autre praticien indélicat a la possibilité de faire valoir ses droits et défendre ses intérêts , en rejoignant l'action de groupe : http://www.actionvoyance.fr/ . A cet effet , l'INAD a mandaté le cabinet d'avocats PANON- FAIRBAIRN : www.fppf-avocats.fr pour déposer les plaintes groupées dès la rentrée. * A lire ou relire en cliquant sur le lien suivant :    http://inad.info/blog/juridique/559-voyance-gratuite-le-formulaire-d

Action de groupe, la presse en parle

Pour  prendre connaissance  du but poursuivi par l'INAD , en mettant en place cette action de groupe, nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant:  http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-journal-de-7h-deux-tireurs-abattus-par-la-police-lors-d-une-fusillade-au-texas-7777553385

Chantage et intimidation

Certains individus malveillants  tentent de porter atteinte à l'INAD  et à son  son président. On peut imaginer d'où viennent  les mensonges, les insultes et les calomnies ... En effet certains praticiens aux compétences douteuses et aux  comprtements irresponsables ont été excluent   pour violation du secret professionnel , chantage et menaces à l'encontre de clients consommateurs mécontents. Que    ces   courageux  individus sachent que l'anonymat ne leur  garantit pas l'impunité , car nous allons relever leur  code IP et engager toute action judiciaire  à leur encontre et à l'encontre de leurs complices ( Nous communiquerons à la justice  plusieurs noms que nous soupçonnons de cette malveillance) Les messages diffamatoires ont été archivés et seront communiqués à la justice. Les actions de l'INAD pour  protéger les consommateurs et pour moraliser la profession  ne font que commencer ,  n'en déplaisent  à certains.  

Une bougie, lot de consolation pour une escroquerie

Découvrez le dernier témoignage d'une victime de la voyance dite gratuite, cliquez sur le lien suivant http://inad.info/blog/temoignages/567-une-bougie-lot-de-consolation-po Notre avis: de tels procédés ne peuvent que rendre, à juste titre,  les clients consommateurs de plus en plus méfiants. C'est la raison pour laquelle nous avons mis  en place un site http://www.actionvoyance.fr/ afin de permettre aux victimes des agissements frauduleux de certains cabinets et praticiens de faire valoir leurs droits mais aussi, par la même occasion, responsabiliser et moraliser  la profession.

STOP AUX ARNAQUES: Procédure d'action de groupe

Devant les abus et les escroqueries de toutes sortes  dont sont victimes un grand nombre de clients -consommateurs ,  un site http://www.actionvoyance.fr/ vient d'être mis en ligne  afin de protéger les victimes  et préserver les intérêts légitimes des professionnels rigoureux.      

Procédure d'action de groupe

Pour mettre fin aux arnaques et aux escroqueries à la voyance La voyance est une profession utile, mais désormais infiltrée par des affairistes notoires, des manipulateurs professionnels, des usurpateurs, des illuminés, des charlatans, dont sont victimes, tous les mois, des milliers de consommateurs passablement fragiles et en situation de mal-être. C’est pourquoi, devant la multiplication des escroqueries organisées sous le couvert de la voyance et qui lui sont quotidiennement révélées, l’INAD a décidé de frapper un grand coup !   L’INAD lance ainsi une communication et une action d’ampleurs nationales afin de rassembler le plus possible de personnes ayant été ou étant encore victimes de praticiens, de sociétés et de plateformes indélicats, responsables, entre autres infractions, d’innombrables abus de faiblesse et escroqueries en bandes organisées. Pour mener à bien cette sorte de « class action » pénale, et fédérer au mieux tous ceux qui en ont plus qu’assez d'être pris pour des gogos ou des pigeons à plumer, l’INAD a mandaté le cabinet d'avocats PANON – FAIRBAIRN (www.fppf-avocats.fr). L’intérêt pour la victime qu’il y a à intégrer une plainte de groupe est triple : en portant plainte avec des dizaines voire des centaines d’autres personnes qui dénoncent les mêmes pratiques, son dossier est beaucoup plus fort, et le risque de classement sans suite devient quasi inexistant ; la quantité de plaignants crée un certain anonymat qui peut s’avérer rassurant pour les personnes qui, pour telle ou telle raison, n’osent pas, ou même ont honte de porter plainte ; financièrement, cela permet à des gens qui n’auraient pas les moyens de payer un avocat tout seuls, ou à ceux pour lesquels le montant escroqué ne justifie pas de dépenser encore au moins 2.000 ou 3.000 euros en honoraires d’avocat, de rentrer dans la procédure pour une somme d’environ 200 euros. Un lien internet spécialement dédié à ces actions sera très prochainement mis en place. Cette initiative a pour but non seulement de protéger les consommateurs mais aussi de défendre les intérêts légitimes de l'ensemble de la profession dont le rôle social n'est plus à démontrer. La puissance publique doit réagir et ne pas laisser une profession livrée à elle-même et aux mains de certains lobbies qui tirent les ficelles, et se pensent intouchables. Aujourd'hui, le problème n'est pas de croire ou de ne pas croire à la voyance qui existe depuis la nuit des temps, mais de faire face à une situation qui engendre des milliers d'escroqueries tous les mois et dont les victimes sont légion. Après 26 ans d'activité, se battant contre vents et marées, subissant insultes et menaces, souvent sous le couvert de l'anonymat, l'INAD, compte tenu des escroqueries commises à l'encontre de personnes plus ou moins démunies, déconnectées de la réalités, qui ne savent plus à quel diable, saint, ministre ou député se fier, a décidé de ne pas faiblir, et bien au contraire de redoubler d'initiatives, notamment en saisissant massivement la justice pour mettre fin aux agissements frauduleux et aux manipulations diverses de ces individus sans foi ni loi.  Peut-être alors l’Etat, qui jusque là n’a pas bougé d'un iota pour tenter de réglementer un tant soit peu la pratique des arts divinatoires, réagira-t-il enfin. Il va sans dire que l'INAD n’est animé par aucune malveillance à l'encontre de qui que ce soit, ne vise aucun cabinet ou plateforme en particulier mais tout  praticien,  tout cabinet, toute plateforme responsable d'abus ou d'escroquerie sous le couvert de la voyance illusoire, discréditant ainsi la pratique et les bienveillants de cette profession et portant atteinte aux praticiens rigoureux. Vous considérez avoir été victime d'un cabinet de voyance,  d'un site, d'une plateforme ? ... Prochainement vous serez avisé d'un site qui regroupera toutes les victimes et dont les dossiers seront transmis au cabinet d'avocats mandaté à cet effet. La direction    

Consommateurs de voyance: vos droits

Pour ne plus se faire pièger En règle générale, et notamment en matière de démarchage par téléphone, Le consommateur a désormais droit à un délai de rétractation de 14 jours. Cette information doit être obligatoirement communiquée par le site Internet sur lequel il lui est proposé un acte de voyance. Le site Internet doit également informer le consommateur de l'identité exacte de la société avec laquelle il conclut un contrat par démarchage. À défaut, le consommateur peut saisir un tribunal civil de demander le remboursement des sommes qu'il a payées, et il pourrait également déposer plainte pénale pour pratique commerciale mensongère et trompeuse.

Conseils et recommandations pratiques

Clients consommateurs !! Vous êtes un (e) passionné (e) des arts divinatoires, vous êtes curieux (se) de ''profiter'' d'une proposition de voyance gratuite ? Rien ne vous interdit de le faire, mais nous vous recommandons de ne jamais communiquer le n° de votre carte bleue. En effet , si les bons ''samritains de la voyance gratuite ''vous offre généreusement 10 minutes gratuites,, c'est pour mieux vous bernez, vous obliger à prendre une consultation à des dizaines voire de centaines d'euros . Nous rappelons que tous les membres adhérents de l'INAD, figurant sur le présent   site, se sont engagés sur l'honneur  à exercer  leur activité  avec loyauté et sincérité afin de satisfaire au mieux le client consommateur. 

Dans la salle d'attente des marabouts

Pour prendre connaissance de l'article, cliquez sur le lien suivant   http://www.streetpress.com/sujet/1423829346-salle-d-attente-marabouts-chateau-rouge

Meilleurs vœux 2015

L'équipe de l'INAD vous souhaitent à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2015.   

Sociétés aux mille visages

Nous déplorons que les escroqueries , les manipulations et les tromperies multiples continuent de prospérer aux dépens des clients de bonne foi. Ces agissements sont le fait de nombreuses sociétés, déjà responsables de graves abus. Pour se faire une virginité de façade, ces plateformes aux mille visages changent de dénomination sociale mais reste la même entreprise avec les mêmes donneurs d'ordre. De sorte que les clients croient s'adresser à une autre société et à de nouvaux voyants. Ces derniers sont en majorité des usurpateurs et souvent basés à l'étranger.   Compte tenu de l'anarchie totale qui régne dans le monde de la voyance et de la généralisation des escroqueries et autres tromperies, conformément au rôle de l'INAD , nous intervenons auprès des pouvoirs publics et du législateur: Présidents des deux Assemblées et des Présidents de groupe politique afin que des mesures soient prises pour que les clients ne soient plus les éternels victimes , et que les voyants ''honnêtes'' ne soient plus, bien malgré eux, les complices silencieux des agissements frauduleux d 'une grande majorité de voyants autoproclamés et d'affairistes organisés.

Voyance , escroquerie et conseils pratiques

France 2 , Emission  ''C'est au programme''  à voir ou à revoir  en cliquant sur le lien suivant:  http://www.france2.fr/emissions/c-est-au-programme/videos/109528842

La panique des charlatans

  Un ou plusieurs individus malveillants que l'INAD dénonce pour leurs prédictions stéréotypées , leurs travaux occultes imaginaires et leurs agissements frauduleux , téléphonent - sous le couvert de l'anonymat- ,à certains adhérents pour tenter de les intimider, en véhiculant de fausses informations sur l'INAD , ses membres et son Président.  Nous tenons à rappeler que ce ne sont pas les intimidations , les fausses informations véhiculées par des ''illuminés'' et par certains ''voyants -voyous'' qui feront taire l'INAD. Si cette malveillance se poursuit, L'INAD déposera plainte contre X avec constitution de partie civile. Bien entendu, nous ne manquerons pas de communiquer à la justice les noms d'un certain nombre d'individus que nous soupçonnons.  L'INAD continuera, dans l'intérêt de la profession, de ses membres et de ses sympathisants , à assurer de son soutien les victimes des pseudo-voyants dont beaucoup se cachent derrière une photo déco et un pseudonyme de confort

Sites, plateformes et professionnels à éviter

Nous recommandons expréssément à tous les clients - consommateurs d' éviter de faire appel à tous les professionnels , cabinets, plateformes ...qui proposent des consultations de voyance dites gratuites ( il n 'y a rien de gratuit ). Si, malgré nos recommandations , l'expérience de la gratuité illusoire vous tente, voici quelques conseils utiles: - ne communiquez jamais vos coordonnées: nom, prénom, date de naissance, adresse , ni votre adresse mail , - ne remplissez aucun formulaire, ne communiquez jamais votre n° de carte bleue pour une voyance soi-disant gratuite car qui dit gratuit dit sans faire payer. Les clients- consommateurs sont de plus en plus victimes de la voyance gratuite et d'un grand nombre de sites frauduleux, Nous vous rappelons que , conformément à sa mission, l'INAD assure l'information, la prévention, la défense des consommateurs et la moralisation de la profession, en défendant les intérêts légitimes de praticiens responsables , rigoureux et honnêtes. Pour en savoir plus sur la voyance gratuite http://inad.info/blog/presse-ecrite/507-voyance-gratuite-des-procedes-fr   Pour toute autre information , nous vous invitons à nous contacter ou à consulter le site officiel de l'INAD:www.inad.info ou http://www.inadpro.com

Qui consulter ?

La multiplication de professionnels autoproclamés, représente un véritable danger pour les clients non avertis. En effet, avant de consulter un praticien de la voyance... , il y a lieu de vous assurer de sa compétence et de ses connaissances dans le domaine auquel il prétend être spécialisé. Nous recommandons expressément à tous les clients consommateurs des arts divinatoires à prendre connaissance des régles édictées dans la Charte Morale et Professionnelle http://inad.info/documents/charte_de_deontologie, avant de faire appel à un praticien : voyant, astrologue, numérologue, tarologue ... L'adhésion à la Charte Morale et Professionnelle est un gage d'honnêteté, de sérieux , de loyauté et de compétence pour tout praticien qui veut se démarquer des illuminés, des usurpateurs aux compétences douteuses et incertaines , infiltrés dans le monde de la voyance et particulièrement sur certains sites et autres plateformes. Les praticiens ( confirmés) qui figurent INADPRO et INAD.INFO se sont tous engagés sur l'honneur à exercer leur activité avec loyauté , sincèrité et professionnalisme.    

Voyance et démarchage à domicile

Dans le cadre de la voyance par téléphone et afin d'éviter tout malentendu, abus ou escroquerie et/ou considéré comme tel, il appartient au professionnel d'informer son client que la durée de la consultation, telle que convenue, est arrivée à son terme. A défaut, le consultant est en droit de contester toute somme prélevée abusivement sans l'accord de son client. Par ailleurs, vous êtes de plus en plus nombreux à recevoir des appels à domicile ou sur votre téléphone portable pour des consultations de voyance. A cet effet, nous vous informons que ce type de voyance n'est ni conseillé, ni recommandé, il est même à éviter, si vous ne voulez pas laissez des ''plumes'' à des imposteurs et trafiquants de la détresse humaine. De plus, ces consultations fantaisistes atteignent des sommes prohibitives, allant de 100  à + de 400  € de l'heure, ne sont en réalité qu'une vaste duperie, mettant à mal des personnes en situation de faiblesse, qui ont du mal à boucler leur fin de mois. Nous recommandons aux clients consommateurs de priviligier des professionnels honnêtes clairement identifiés. L'INAD a mis à votre disposition ce site afin de vous permettre de contacter le praticien de votre choix, sans risque vous faire arnaquer.  

Le Monde de la voyance

LE MOINE EN DJELLABA Le film de court métrage '' Le Moine en Djellaba '' est en ligne.Pour découvrir l'envers du décor du monde de la voyance, cliquez sur le lien suivant. http://www.youtube.com/watch?v=FseOrBqKrDg&feature=youtu.be  Votre avis nous intéresse.Merci.

Le jour le plus court: 21 décembre 2013

Le Moine En Djellaba  Dans le cadre de la journée du film de court métrage: 'Le Jour le plus Court” , l'INAD diffusera le 21 décembre 2013 ,sur le site :www.inad.info , dans son intégralité le film : Le Moine en Djellaba ( Short film corner - Cannes 2011 et festival de Carthage 2012 ... ) Ce film qui est une fiction inspirée en grande partie de faits réels, vous fera découvrir l'envers du décor du monde de la voyance.   Le pitch Antoine est  à la recherche d’un emploi. Josépha vient tout juste de débarquer à Paris et ses économies sont au plus bas. Vivre d’amour et d’eau fraîche ? Hors de question, Josépha et Antoine n’aiment pas les histoires à l’eau de rose… Josépha, qui n’est jamais à court d’idées, a subitement un déclic, une idée lumineuse, qui ne plaît pas trop à Antoine. Il réfléchit, hésite, mais les arguments avancés par Josépha sont si pertinents, si évidents qu’il se laisse convaincre pour s’infiltrer dans le monde mystérieux et ''fascinant de la voyance'', habillé en Djellaba...  

Voyance: Profession en Péril

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous plaindre de certaines sociétés ''audiotels et plateformes'' qui utilisent les services de praticiens professionnels sans respecter leurs engagemens.De plus , lesdites sociétés font régulièrement appel à des personnes qui n'ont  aucune connaissance réelle dans le domaine des artd divinatoires, aucun DON à part celui  de savoir vendre du ''vent'' à des clients crédules et qui ne savent plus à qui se fier.Si vous êtes dans ce cas , si vous voulez vous démarquer d'un grand nombre de charlatans, de voyants autoproclamés , ''d'illuminés'' afin que votre profession retrouve ses lettres de noblesse, sa crédibilité , sa dignité , rejoignez nous, adhérez à l'INAD pour mieux défendre vos intérêts et votre profession qui est en péril. A titre d'information l'INAD, conformément à sa mission, assure l'information, la prévention, la défense des consommateurs et la moralisation de la profession, en défendant les intérêts légitimes de praticiens responsables , rigoureux et honnêtes. Pour toutes informations , nous vous invitons à nous contacter ou à consulter le site officielle de l'INAD: www.inad.info, ou en nous écrivant à : contact@inad.info    

Charte Morale et application professionnelle

La Charte Morale et professionnelle , proposée par l'INAD à l'ensemble de la profession , vient d'être complétéé par un article relatif aux services audiotels et plateformes de voyance. http://inad.info/documents/charte_de_deontologie   A cet effet, il nous a semblé utile de rappeler que nous avons déjà publié le 10 octobre 2010 , un contrat de collaboration qui détermine les conditions générales et spécifiques selon lesquelles, une société de service par audiotel ou plateforme fournit un service de mise en relation entre un « Praticien Professionnel » des arts divinatoires et des personnes désirant des consultations de voyance ou des conseils de vie privée par téléphone http://inad.info/blog/annonces-diverses/342-contrat-de-collaboration-pour-la   Le respect des conditions stipulées dans ledit contrat , appliqué et respecté, ne peut que conforter tant les dirigeants des sociétés de voyance que les professionnels concernés, dans l'intérêt des consommateurs.   Professionnels sérieux , qualifiés, rigoureux, vous souhaitez que votre profession ne fasse plus l'objet d'une pratique anarchique livrée à elle -même, maintenue dans une confusion totale, ne restez pas isolés, rejoignez l'INAD http://inad.info/blog/juridique/443-organisation-de-la-profession   .

Wengo et voyance, la grande confusion

Nous avons relevé , sans réelle surprise, que le règlement intérieur et la Charte de la société Wengo ressemblent à s'y méprendre à celle proposée par l'INAD à l'ensemble de la profession http://www.inad-professionnels.fr/arts-divinatoires-voyance-charte-morale.php . En effet des modifications minimes ont été apportées à ce '' règlement'' pour éviter l'accusation de plagiat ou de parasitisme. Il aurait été plus opportun pour la société WENGO de conserver en l'état la Charte Morale et Professionnelle de l'INAD en faisant référence à cet organisme. D'autant plus que ladite Charte a été préalablement soumise pour avis, avant sa publication, au Ministère de l'Economie et des Finances : Secrétariat d’État des Petites et Moyennes Entreprises. Mais là n'est vraiment pas le problème, la société Wengo, sous le couvert de la Charte de l'INAD , plagiée , parasitée , tente de faire croire que la pratique de la divination est un moyen de divertissement et de loisirs... c'est scandaleux !! L'INAD conteste avec force qu'une consultation de voyance soit un jeu de divertissement ou de loisirs...cette affirmation de la société WENGO n'est faite que pour minimiser sa responsabilité de fournisseur , entre autres, d'accès aux voyants qu'elle emploie, semble-t-il, dans des conditions léonines... nous rappelons qu'une consultation de voyance est un acte éminemment important, sérieux, et loin d'être anodin , d'autant plus que les clients de cette société attendent une réponse à des inquiétudes, à des problèmes graves et personnels . Parler de divertissements est assurément irresponsable et révélateur des agissements des affairistes infiltrés dans le monde de la voyance...la définition du rôle de la voyance par Wengo doit interpeller tant les praticiens que les consommateurs qui font appel à cette société . Il existe des divertissements beaucoup moins onéreux et qui ne mettent pas en péril la santé mentale et financière des passionnés des arts divinatoires.

Voyance par téléphone: tromperie et escroquerie organisées

La profession des arts divinatoires est devenue  une profession d’affairistes ''sans aucun état d'âme''. Certains  cabinets et services  audiotels ont un comportement et des  pratiques détestables , s’attachant  la collaboration  de’’ voyants  aveugles  et  d’experts   myopes’’* , de spirites illuminés,  d'individus spécialisés  dans la manipulation mentale, qui ont un seul but : celui de spolier le client souvent en désarroi, mal dans sa peau , à la recherche d'un peu de réconfort, d'une voix amie, d'une main tendue...   Aujourd'hui, l'association INAD qu’on  le veuille ou non est le seul rempart, le seul organisme crédible  et sérieux  et indépendant de nature à informer le consommateur  mais aussi le professionnel honnête, perdu dans la jungle de cette profession  infiltrée par  des officines  regroupant  des charlatans notoires , véritables usines à faire de l'argent sur le dos d'une population fragile, exploitant l'ignorance et la situation de faiblesse des consommateurs. Il est temps de mettre fin à ces dérives, de  garantir  la bonne foi   des professionnels et de leur  clientèle  contre la manipulation en tout genre des véritables ‘’mafias  de la détresse humaine’’ qui trompent systématiquement la crédulité de braves gens.   L'INAD vient à nouveau  de saisir Madame Fleur PELLERIN , Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement productif  Chargée des Petites et Moyennes Entreprises, De l'Innovation et de l’Économie numérique, afin que ses services se penchent sur  ces activités qui génèrent un chiffre d'affaire colossal  mais qui sont aussi à l'origine  de  véritables drames humains... En effet ces abus  sont dus essentiellement  au vide juridique résultant de l'absence d'un code de déontologie de la profession  et de toute loi encadrant  ces activités.  Il n'en reste pas moins que l'INAD continue de déployer tous ses efforts  aux fins de voir  réglementer ces activités et  de soutenir les victimes.     De nombreuses plaintes, soutenues par l'INAD, sur le fondement de l’escroquerie, de l'abus de faiblesse et  de la tromperie,  sont en cours d'instructions  ou pendantes devant divers parquets  sur l'ensemble du territoire.    Seul l’État républicain a le pouvoir de protéger  une profession  dans laquelle  n'importe qui  peut  aujourd'hui imposer  sa malveillance et l'organiser en système de tromperie.     * Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs exploités mais s'en accomodent.  .

Astrologie, éthique et point de vue

Y a –t-il une éthique sous jacente àl’astrologie ?  A quel genre de réponse peut-on s’attendre ? Il y aurait une enquête à faire. Pour les astropsychologues, on nous parlera du respect de la personnalité d’autrui. Pour les prévisionnistes,  une certaine philosophie de la vie mais encore ? Et est-ce que les astrologues respectent une quelconque morale insufflée par l’astrologie ?On peut en douter ! Nous parlerons ici d’un certain sens de la reconnaissance qui fait qu’il y a un « retour », un « feed back »  pour nos actes, pas ceux d’une vie antérieure mais ceux d’aujourd’hui ou d’hier. Est-ce que l’astrologue a un sens de l’éthique plus élevé que la moyenne ? Mais surtout y a-t-il un morale proprement astrologique ?.Nous répondrons : oui, l’astrologie, bien comprise, conduit à une certaine façon de se comporter dans la vie et cela relève d’une certaine cyclicité. C’est la phase 2  qui est au cœur des enjeux moraux, c'est-à-dire celle qui vient dans un deuxième temps, « en retour ».Tous les mots qui commencent par le préfixe « re » appartiennent à l’esprit de la phase 2 : récompense, reconnaissance, revenu, redevance etc. On traduira en disant que la phase 2 d’un cycle est celle où l’on paie ses dettes, celles qui ont été contractées d’une façon ou d’une autre et l’on parle d’ailleurs de reconnaissance  de dette... Dans l’astrologie que nous préconisons et qui est avant tout cyclique, comme l’on sait, il y a deux temps et comme dit l’Ecclésiaste, il y  a un temps pour chaque chose.  Il y a un temps où l’on reçoit et un temps où l’on « rend », en contrepartie. En phase 1, le problème ne se pose pas en ces termes : on est dans une certaine forme de gratuité comme de l’eau que l’on boirait à la fontaine, comme le lait que l’on traie du pis d’une vache. Et puis vient la phase 2 qui est un peu celle des « vaches maigres » par opposition aux « vaches grasses » (cf. le Songe de Pharaon dans la Bible). Cette phase se présente tôt ou tard, lorsqu’une certaine énergie se tarit, une corne d’abondance  s’épuise. Que se passe-t-il alors ? Si l’on veut ménager l’avenir, il faut assurer le présent et ne pas scier la branche sur laquelle on est perché. Cela passe par une certaine expression de reconnaissance  à l’égard de ceux qui ont beaucoup donné d’eux-mêmes. On nous objectera « mais ce n’était pas prévu comme cela »,  on n’avait pas parlé de contrepartie. En effet, il y a eu un délai entre les deux temps, qui ne sauraient être simultanés. Et c’est là que se pose la question de l’éthique de l’astrologie, qui passe par le respect de certaines lois que l’on ne saurait ignorer, bafouer.  Celui qui a reçu devra « rendre » si l’on veut la monnaie de la pièce. Sinon, il y aura comme un « choc en retour », une dette karmique. Ce temps de « retour », d’involution du cycle,  permet de rééquilibrer les rapports entre les gens, entre ceux qui donnent et ceux qui reçoivent mais qui, à leur tour, vont devoir « donner », du fait d’un lien, d’une obligation qui se sont constitués entre les uns et les autres... Une telle date peut être déterminée. Elle se situe grosso modo à la mi-temps d’un cycle de 7 ans, à mi-parcours mais cela dépend de divers facteurs qui peuvent avancer ou retarder les échéances. Ce n’est pas « mathématique ». Il faut sentir que le temps est venu qui est celui des Saturnales – puisque notre astrologie s’articule sur Saturne- ce qui implique un certain renversement des situations, où le maitre et l’esclave inversent quelque part leur statut. Cette phase 2 de rééquilibrage relationnel  illustre bien cette morale de La Fontaine : on a toujours besoin d’un plus petit que soi (« Le lion et le rat » et aussi dans  « La colombe »). .Le monde tournerait mieux si  la phase 2 était mieux assumée  mais il n’est pas toujours aisé de faire acte et preuve de reconnaissance et cela aurait des effets sur  l’économie, sur l’emploi. En effet, comme on l’a dit, il y a un décalage entre le « prêté » et le « rendu ». Lors du prêté, le rendu n’est pas nécessairement stipulé mais il n’en est pas moins –moralement- sous entendu, implicite, même s’il est renvoyé à une date indéterminée -« un jour viendra ». où il faudra s’acquitter de la dette ainsi contractée par le seul fait que l’on aura reçu quelque chose et ce quand bien même ne l’aurait- on pas demandé. Un don est toujours un don et il lie et relie cycliquement, c'est-à-dire  avec un certain délai, un certain décalage. En pratique, tout peut très bien se passer.  Des gens peuvent ainsi se rapprocher, se réunir, se retrouver. Mais parfois, il y a de l’ingratitude dans l’air et de la frustration de part et d’autre : de la part de celui qui croyait que le don reçu ne l’engageait à rien comme de la part de celui qui  souffre d’une société  ingrate qui n’est pas disposée à apporter un « revenu » pour ce qu’elle a reçu, sous prétexte que ce n’était pas prévu. Or, c’est justement là que l’astrologie intervient au niveau du « prévoir », du nouveau seuil à franchir, au bout d’un certain temps écoulé. L’éthique de l’astrologie, c’est la prise de conscience de ce second temps qui est un temps de « retour » sur investissement. Il faut que cela « rapporte ». La phase 2  a un autre style que la phase 1. C’est moins gracieux, plus « intéressé » et en ce sens quelque peu décevant : on  ne s’y attendait pas, dira-t-on. Les anglo-saxons emploient volontiers la forme « back », comme dans feed back, pay back (pour revanche), back signifiant le dos, donc la face cachée, qui vient dans un deuxième temps. Cela peut être une rétribution, une  récompense (en anglais reward) comme cela peut être une punition, un châtiment,  une sanction plus ou moins méritée. On n’a que ce que l’on mérite, dira-t-on. Cela devait arriver, tôt ou tard. C’est la fin d’une certaine impunité comme cela peut être le « salaire », la compensation d’un travail  puisque tout travail mérite salaire...En phase 1, on sème. En phase 2 on récolte. Mais qui sème le vent récolte la tempête. La phase 2 ne se conçoit pas sans une phase 1 alors que la phase 1 est le début de quelque chose. A la fin de la phase 2, on se sent  « quitte », c'est-à-dire que l’on a  remboursé ce qu’on devait. On peut tourner la page, prendre un nouveau départ. Il convient, en conclusion, de rappeler que si l’astrologie peut nous aider, en principe, à prendre de bonnes décisions, elle peut le plus souvent fausser notre jugement si le système utilisé est défaillant. En moyenne, l’astrologue peut commettre plus d’erreurs que le non astrologue dans la mesure où son « système » peut fausser son jugement. C’est quitte ou double. En ce sens la mauvaise astrologie nuit à la bonne astrologie. Pour en revenir à notre questionnement de départ,  il serait bon que les astrologues comprennent bien la problématique de la phase 1 et de la phase 2, telles que nous l’avons, une fois de plus, explicitée ici.L’éthique des astrologues, c’est donc de rendre à César ce qui est à César  (Evangile) quand le moment s’y prête, l’essentiel étant de ne pas agir à contretemps. Aucune attitude ne vaut indéfiniment, il faut laisser le temps au temps tant pour  sanctionner le bien que le mal. Mais tout a une fin.. Jacques Halbronn Sociologue de l'Astrologie  

LE RETOUR DU GRAND MAGE

Il arrive avec les premières attaques de grippe, fringuant comme un virus, riche comme une bûche de Noël. Gaston Lepeteur, alias Vénérable Tenancier de Luminosité Voyante et d’Humilité Illimitée, Grand Maître de la Force Intérieure qui part toute seule, Illustre Image de Simplicité Multidirectionnelle, Gardien du Phare Impétueux de l’Obscurité Intemporelle, alias Grand Mage Kivatnikeh. Nous l'avons rencontré, au péril de notre foie, dans un luxueux hôtel de la Côte d'Azur. Si vous souhaitez lire la suite, nous vous invitons à suivre le lien suivant:  http://inad.info/blog/presse-ecrite/431-grand-mage-kivatniket

WENGO / CONDAMNE

JUSTICE Le 25 octobre 2011 et les jours suivants, s’appuyant sur les innombrables témoignages relatant les pratiques plus que douteuses de la société WENGO en matière de voyance, l’INAD avait publié sur son site internet et sur sa page Facebook plusieurs articles intitulés: “ WENGO : Expert en arnaque''?, Secret professionnel "Violé'' ... Saisi d’une requête en urgence par la société autoproclamée “N°1 du conseil d’experts”(?), le Président du Tribunal de Commerce de Paris avait ordonné à l’INAD la suppression desdits articles, sans même avoir à lui demander de justifier ses assertions. Mais, sûr de son bon droit, l’Institut, assisté de Maître Gordon Fairbairn, avocat associé du cabinet Flécher Poujade Panon Fairbairn, avait mis en place une procédure propre à faire respecter le principe du contradictoire. C’est au terme de cette procédure que la Cour d’Appel de Paris vient de rendre deux arrêts en dates des 29 novembre (support Facebook) et 4 décembre (support site internet de l’INAD hébergé par Amazon), donnant en tous points raison à l’INAD en lui permettant de remettre en ligne ses articles, et en condamnant la société WENGO à lui verser la somme cumulée de 4.500 € au titre des frais de justice. http://inad.info/blog/juridique/430-justice-wengo-d

Mise en ligne du site

Bienvenue sur notre site internet. Bientôt, retrouvez sur cette page des articles de presse parlant de notre activité.